Astro-Politique : Précisions à propos du Brexit, entre autres.

Gove-Brexit-New-flag

Cette courte note pour répondre à vos messages me questionnant sur mon silence à propos du Brexit. Tout d’abord, je vous remercie pour vos réactions, celles-ci témoignent de l’intérêt que vous portez à mes analyses, ce qui ne peut me laisser indifférent.

Pourquoi n’ai-je rien publié relatif au Brexit ? La réponse est simple. Dans un article daté du 25 juillet 2015, intitulé Astrologie mondiale : entre espoir et inquiétudes, j’écrivais ceci (lire encadré ci-dessous).

Europe

Cliquer pour agrandir

Puis, le 26 janvier 2016, je réitérais, dans l’article Astro-Politique : Panorama 2016, (lire encadré ci-dessous).

janvier 2016Cliquer pour agrandir

À mes yeux, le Brexit s’inscrivait de fait dans cette fracture, cette division interne, d’où la grande probabilité de la victoire du « oui ».

Il est intéressant aussi de noter la grande part que prend Neptune. En effet, la confusion, le manque de discernement, la domination de l’émotion sur la raison. Les résultats du référendum à peine livrés s’élevait un appel à un nouveau référendum. Les arguments étant que les conséquences du choix avaient été mal perçues, mal évaluées, etc. Il en va de même avec le référendum à propos de la construction de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le oui l’emporte et les partisans du non refusent le résultat et décident de rester sur leur position. Tout ceci n’est-il pas en parfaite adéquation avec ce que je disais dans l’article daté du 6 janvier 2015 Considérations sur le cycle Saturne Neptune (lire encadré ci-dessous).

Saturne NeptuneCliquer pour agrandir

À ceci s’ajoutent aussi la loi El Khomri et l’impossibilité du dialogue entre les opposants à ladite loi et le gouvernement.

Au risque d’apparaître vaniteux en me citant, — mais ce qui est écrit l’est bel et bien — je me suis permis d’extraire ces passages pour vous expliquer la raison de mon silence. Le propre de la prévision n’est-il pas d’être en avant ? A quoi bon se répéter… et qui plus est, ça ne change rien au cours des événements.

Et à présent, me demanderez-vous ? Dire que l’Europe est sur la pente descendante relève d’une triste évidence. L’échéance des années 2019 et 2020 avec la conjonction du trio Jupiter Saturne Pluton fin Capricorne ne laisse rien présager de bon. Le cycle Jupiter Saturne se reforme mais avec la présence de Pluton. Dans quel état sera l’Europe et qu’en restera-t-il ?

Pour 2017, le cycle Saturne (Sagittaire) Uranus (Bélier) se reforme par trigone. Un tel cycle renforce les puissances du libéralisme, voire de l’ultra libéralisme. Un ordre nouveau mondial va se dessiner, peu enclin à l’humanisme. L’ « ubérisation » du système trouvera là un terrain propice à son essor. Saturne Uranus, cocktail de sécheresse, de tensions, d’ambition forcenée, d’affirmation par l’autorité pour ne pas dire l’autoritarisme, c’est la loi du plus fort, pour le coup l’émotion est balayée, refoulée.

2017 sera l’année de l’élection présidentielle. A ce sujet, je me suis exprimé, d’une façon laconique certes, dans l’article déjà cité du 26 janvier 2016 (lire encadré ci-dessous)

élection 2017

Cliquer pour agrandir

 Fabrice Pascaud

Mots clés :

Commentaires : 8 commentaires

  1. alexander dit :

    Bonjour:
    Je ne suis pas un expert mais j’avoue que cet article est vraiment claire pour moi

  2. Mélanippe dit :

    Bonjour Fabrice. Mon analyse est différente. L’ultra-libéralisme va éclater sous la force des extrémismes.

    • Fabrice dit :

      Bonjour Mélanippe. Oui, je suis d’accord. Je ne vois pas en quoi nos vues divergent. Saturne Uranus marque l’extrémisme, la radicalité, etc. Merci pour votre message.

      • Mélanippe dit :

        Je vous remercie pour votre travail. Comme comme j’aime le surréalisme. Vénus et Saturne conjoint au MC en scorpion.

  3. Dominique JOURDAIN dit :

    Il est des constats qui s’avèrent malheureusement accablants.
    L’évidence astrologique, telle l’évidence poétique (celle qu’évoquait Éluard), nous renvoie à la Vérité. En recherchant la Connaissance, nous avons tacitement accepté d’en supporter les effets dussent-ils être douloureux.
    Merci à Fabrice de nous aider ainsi à demeurer lucides.

    • Fabrice dit :

      Merci Dominique pour vos paroles encourageantes et chaleureuses. La grande question restant toujours à l’ordre du jour, à savoir : que faire de cette Connaissance si elle n’est pas prise en considération ?

  4. Claude dit :

    Merci Fabrice pour ce rappel. Nous lisons et oublions. Trop d’informations, voilà la conséquence. Vos analyses et approches sont pertinentes. Vous avez au moins le courage d’être concret. Le reproche que je fais à la grande majorité de vos confrères, c’est leur manque de clarté, trop d’enrobages ésotériques, spirituels qui n’apportent aucun éclairage et tendent à brouiller les choses.
    Derniètement, j’ai lu un article qui faisait intervenir les astéroïdes et les comètes, qu’en pensez-vous ?
    Je vous souhaite un très bel été.

    • Fabrice dit :

      Ce que je pense des astéroïdes et des comètes dans l’étude astrologique ? Pour être honnête pas grand chose. Devant les difficultés que pose l’interprétation, la tendance à aller chercher ailleurs, à apporter d’autres éléments pour améliorer l’interprétation ne provoque que l’effet inverse, cela complique davantage la lecture et par voie de conséquence l’interprétation. Ce que je vous dis là n’a de valeur que pour moi. A chacun le soin de faire vibrer ses propres cordes harmoniques.
      Merci pour votre message Claude et je vous souhaite un très bel été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *