Le centre Pompidou consacre une rétrospective à Marcel Duchamp : Marcel Duchamp. La peinture, même. Artiste majeur dont la présence ne cesse de hanter et de questionner l’art contemporain, Duchamp interroge l’art sur sa fonction et du rôle de l’artiste et du « regardeur » (le spectateur). Cette exposition nous présente les multiples facettes de cet homme inclassable, et toujours aussi mystérieux à mes yeux.

Le Grand Verre (1915 - 1923)Le Grand Verre (1915 – 1923)

Je profite de cette occasion pour vous présenter un petit livre par sa forme et sa pagination, mais grand par son contenu : Regarder l’heure de Jean Suquet (Éd. L’ÉCHOPPE). Dans Regarder l’heure (traduction du mot horoscope), Jean Suquet, qui a consacré une grande partie de son œuvre à Marcel Duchamp, nous présente le thème astrologique de l’artiste. Cette aventure céleste est un bijou de poésie et de finesse d’analyse. L’auteur marie avec délicatesse l’analogie poétique et astrologique. Démontrant ainsi que tout astrologue se doit d’avoir en lui cette vibration et cette émotion appelée poésie, pour paraphraser Pierre Reverdy.
Afin de vous mettre les mots à la bouche et vous inciter à sa lecture, en voici un court extrait : « L’astrologie ne tient pas debout. C’est couché sur le pré, par une nuit d’août, mains croisées sous la nuque et le regard aiguillé par les élancements des constellations que l’homme des premiers âges a une chance de renaître en nous tel qu’il s’est délivré du poids de son sang en projetant ses pulsions sur la voûte nocturne. L’influence du ciel a pour fil conducteur l’insurrection de l’être vers l’astre. Le lait de la Voie lactée coule de source charnelle (…) »

Jean Suquet - Regarder l'heure

Regarder l’heure – Sur le ciel de Marcel Duchamp
L’Échoppe
ISBN : 2-84068-000-9
ISSN : 0299-2752

Fabrice Pascaud