À travers les modules consacrés au Tarot de Marseille (Éd. Grimaud) que j’anime sur ce site, chacun sait désormais mon attachement particulier à ce jeu. Il m’est arrivé fréquemment d’avoir recours à d’autres jeux à caractère divinatoire, mais aucun n’a réussi à « me saisir totalement ». Inexorablement, l’énergie en cause me ramène vers le Tarot de Marseille.

Réserves et méfiance

Mais — oui, il y en a toujours un — il arrive que, chemin faisant, la trajectoire se trouve traversée par une apparition, pour ne pas dire une manifestation. Ce fut le cas pour moi dernièrement, lorsque j’ai découvert : « L’oracle symbolique du marc de café » de Sylvie Cariou (médium – voyante). De prime abord, mes réserves et méfiances habituelles n’étaient pas en veille ! L’aspect par trop directif propre aux jeux de cartes divinatoires me gêne considérablement. J’estime que cela vient barrer la perception, parasiter l’intuition. L’intitulé de la carte suggère une orientation, et la sensibilité se fraie ainsi son chemin sur cette base. D’où des interprétations stéréotypées, et, souvent, totalement hors des préoccupations du consultant quand elles ne sont pas à côté de la plaque. Par conséquent, grand était le risque de voir ce phénomène se produire à nouveau en présence dudit jeu.

Une subtile connexion

Après l’avoir contemplé calmement, je me suis laissé aller à une « libre divagation intérieure » en observant chaque carte. Laisser le champ libre à une imprégnation psychique dénuée de toute définition préétablie par l’auteur, telle était ma motivation. Au fur et à mesure de cette divagation, des sensations, des perceptions, des orientations se dessinaient clairement. Il en ressortait une forme d’« évidence », de celle que l’on ressent comme étant incontestable, vis-à-vis de soi bien entendu. Puis, une fois cette étape intégrée, je me suis reporté aux « messages oraculaires » donnés par son auteur Sylvie Cariou. Là, j’ai pu constater une étroite connexion entre le message et mes ressentis. Ce qui avérait à mes yeux de la fiabilité de ce jeu. Pourquoi s’en étonner du reste puisqu’il est le fruit de longues années d’expérience de Sylvie Cariou, voyante médium ! Mais — oui encore un autre —, de la contemplation à la mise en pratique lors d’une consultation, il y a tout un univers.

La fraternité d’âme

J’ai donc testé cet oracle lors de certaines consultations — à petites doses au début, et ceci afin de ne pas contrarier le Tarot de Marseille. Ne voyez aucune ironie dans cette formulation, surtout ! — et je me suis aperçu de la qualité qu’il conférait à mon ressenti. Des voies s’ouvraient à moi lesquelles voies ne s’étaient pas manifestées avec le Tarot de Marseille.

Je peux à présent dire que cet oracle vient, non en complément, mais en parallèle du Tarot de Marseille — rien ne peut à mon sens compléter ce dernier.

Une formulation bien connue parle « d’exception qui confirme la règle », L’oracle symbolique du marc de café en relève parfaitement. Son esthétisme (le graphisme des cartes a été réalisé par Gilbert Prudhon) ne nuit en rien à la concentration, à la perception, il les accompagne sans les enjoindre à quoi que ce soit. Un jeu que je vous recommande donc de découvrir et de faire vôtre si la loi des affinités électives préside à « la fraternité d’âmes ».

 Pour se procurer L’oracle du marc de café se rendre sur ce site

 Fabrice Pascaud