Support divinatoire pour certains, miroir psychologique pour d’autres, le Tarot s’adresse avant tout à notre monde intérieur, à cette partie secrète qui attend qu’on lève son voile pour nous donner à voir et à comprendre notre présence au monde. Vingt-deux arcanes majeurs qu’il faut considérer comme un livre initiatique auquel il manque la reliure.

Cette reliure c’est à chacun de nous de la créer en fonction de notre parcours individuel et spirituel, car le tarot est avant tout un chemin initiatique qui s’ouvre par l’arcane I Le Bateleur jusqu’au Mat (l’arcane sans nombre). Et il ne saurait y avoir de chemin initiatique sans amour qu’il soit à la fois charnel et spirituel. Sur le plan de l’incarnation terrestre, l’amour a besoin de s’incarner dans une âme, un esprit et un corps. C’est pourquoi « Le tarot de l’art d’aimer » abordera essentiellement chaque lame sous cet éclairage, celui des sentiments et de l’amour. Nous découvrirons ainsi du premier au dernier arcane comment celui-ci vit sa passion amoureuse.

 

L'hermite (Arcane VIIII)

 

 

SA FAÇON D’AIMER

Pour lui, l’amour est l’une des grandes initiations de la vie. Dire qu’il ne badine pas avec l’amour est donc un doux euphémisme. Mais qu’entend-il exactement par « amour » ? On a trop tendance à dire de lui qu’il est dans une négation de la chair, voire une stérilité dans l’expression du sensible et des sentiments. On le classe par conséquent dans l’amour spirituel désincarné. Mais c’est oublier la passion qui gronde dans ses profondeurs (le rouge de l’intérieur de sa cape et de sa capuche en témoigne). L’Hermite aime avec pudeur, prudence, tout passe par le non-dit — d’aucuns diraient le silence oraculaire — c’est l’expression par petites touches du langage des sens. Quand il aime, c’est en totalité et quand il n’aime pas, (…)

 

ET SI LORS D’UN TIRAGE, L’HERMITE RENCONTRE :

Indication : lorsque j’indique à la droite ou la gauche de tel ou tel arcane, la lecture se fait à partir de l’arcane et non à partir du lecteur. Autrement dit, à la droite de L’Hermite c’est l’arcane vers lequel se dirigent le regard et la lanterne de L’Hermite. À sa gauche, il lui tourne le dos.
Toujours se mettre à la place des arcanes afin de bien épouser leur cheminement.

 

L’IMPÉRATRICE : ils sont fascinés l’un par l’autre. La jeunesse, la vélocité et la curiosité intellectuelles de L’Impératrice attisent le désir de L’Hermite. Il est à la fois attiré, intrigué et inquiet car elle lui fait découvrir des facettes de sa personnalité qu’il ignore. Il a l’impression d’être percé à jour, (…)

 

L’EMPEREUR : L’Empereur confronte L’Hermite à ce qu’il redoute le plus : le pouvoir avec tout ce que cela sous-tend d’abus et de domination. L’Hermite se méfie de cette tentation qui sommeille en chacun. Son hyper conscience et sa sagesse l’ont toujours préservé contre cette inclination, mais là, une situation, une rencontre vient réveiller ce sentiment, (…)

Pour en savoir davantage, lire « Le tarot de l’art d’aimer » publié aux éditions Bussière