Le tarot de l’art d’aimer : Le Jugement

Le Tarot de l'art d'aimer : L'Hermite

Support divinatoire pour certains, miroir psychologique pour d’autres, le Tarot s’adresse avant tout à notre monde intérieur, à cette partie secrète qui attend qu’on lève son voile pour nous donner à voir et à comprendre notre présence au monde. Vingt-deux arcanes majeurs qu’il faut considérer comme un livre initiatique auquel il manque la reliure.

Cette reliure c’est à chacun de nous de la créer en fonction de notre parcours individuel et spirituel, car le tarot est avant tout un chemin initiatique qui s’ouvre par l’arcane I Le Bateleur jusqu’au Mat (l’arcane sans nombre). Et il ne saurait y avoir de chemin initiatique sans amour qu’il soit à la fois charnel et spirituel. Sur le plan de l’incarnation terrestre, l’amour a besoin de s’incarner dans une âme, un esprit et un corps. C’est pourquoi « Le tarot de l’art d’aimer » abordera essentiellement chaque lame sous cet éclairage, celui des sentiments et de l’amour. Nous découvrirons ainsi du premier au dernier arcane comment celui-ci vit sa passion amoureuse.

 

Arcane XX Le Jugement

 

 

PRÉSENTATION

L’Arcane XX Le Jugement annonce les puissances célestes, il les affirme par l’intervention de l’ange. Les rayons jaunes et rouges expriment les forces spirituelles et les forces de vie. Celles-ci sont d’autant plus affirmées qu’elles traversent les zones obscures de la psyché symbolisées par la guirlande de nuages bleus. Le cercle et les spirales insistent sur l’unité et la totalité.

L’ange s’est déjà manifesté dans L’Amoureux et La Tempérance. Dans L’Arcane VI, il symbolise l’amour, l’éros, le désir ; dans L’Arcane XIIII, il s’incarne pour exprimer l’énergie divine qui réside en chacun de nous ; dans Le Jugement c’est l’ange divin, céleste qui se manifeste ouvertement à l’initié. Cette manifestation affirme donc le dégagement de la pesanteur matérielle au profit des forces spirituelles.

Mais par Le Jugement, que faut-il entendre exactement ? Une sentence ? Une punition ? Un avertissement ? Selon le cheminement de chacun, ce peut être effectivement l’un des trois.

La multiplicité des personnages invite à la réflexion. Je persiste à penser que ces trois personnages n’en forment qu’un. En effet, à droite nous avons une femme, à gauche un homme âgé puisqu’il semble avoir une barbe (signe de sagesse) et, au centre, un personnage de dos. Ce dernier représente sans doute la fusion des deux autres en un seul pôle. Il est difficile de lui donner une identité sexuelle, ses hanches peuvent être celles d’une femme, mais rien ne permet de l’affirmer, il nous ramène en fait au principe de l’hermaphrodisme et de l’androgyne propre à L’Arcane XV Le Diable. Pourquoi est-il de dos ? Pour marquer le haut degré d’initiation auquel il est parvenu et la transfiguration qui en résulte. L’incantation lui confère l’Illumination intérieure (non perceptible par les yeux de chair) contrairement aux deux autres qui eux figurent l’acte de prière. Le tombeau vert qui les sépare symbolise la Co-naissance et la résurrection. Ce tombeau peut être rapproché du creuset des alchimistes, lieu de passage du matériel au spirituel.
Pour conclure, Le Jugement implique le dépassement réel et définitif de tous les conflits grâce à la Révélation Intérieure.

 

SA FAÇON D’AIMER

Le Jugement peut annoncer la possibilité du mariage ; les partenaires désirant passer à une autre étape de leur relation. La maturité et la réflexion garantissent cette union contre les vicissitudes du temps. Maintenant, il peut s’agir d’une découverte peu réjouissante pour la vie conjugale. Par exemple, l’un des deux apprend fortuitement qu’il est trompé. Avec Le Jugement, se profile souvent l’idée de « coup du sort » ou de « coup du destin » les choses nous sont révélées alors qu’on ne s’y attend absolument pas, on arrache le voile qui nous empêche de bien voir. De là, des décisions seront à prendre pour régler la situation. Sur un autre plan, l’annonce d’une naissance fait aussi partie des attributions de cette lame.

 

ET SI LORS D’UN TIRAGE, LE JUGEMENT RENCONTRE :

 

PRÉCISION

Nous sommes arrivés à la moitié du chemin depuis L’arcane X – La roue de fortune qui symbolise la fin d’un cycle et l’amorce d’un nouveau. Donc, pour la relation entre Le Jugement et Le Bateleur jusqu’au Soleil lire les études précédentes.

Indication : lorsque j’indique à la droite ou la gauche de tel ou tel arcane, la lecture se fait à partir de l’arcane et non à partir du lecteur. Exemple : à la droite de L’Hermite c’est l’arcane vers lequel se dirigent le regard et la lanterne de L’Hermite. À sa gauche, il lui tourne le dos.

Toujours se mettre à la place des arcanes afin de bien épouser leur cheminement.

 

LE MONDE : ces deux arcanes symbolisent l’expression la plus élevée des valeurs à la fois intellectuelles (esprit) et spirituelles (âme) tout en restant fortement ancrés dans le réel. Parler de réalisation n’apparaît pas exagéré, et peu importe sur quel plan se situe la réalisation. À tout le moins, ces deux lames parlent de satisfaction, de réussite, l’horizon est dégagé et le sujet avance sans contrainte aucune. Sur le plan sentimental, c’est l’annonce pour un cœur esseulé d’une rencontre qui va changer le cours de son existence. Des choix s’imposeront, le sujet devra se montrer à la hauteur. Pour un couple, c’est l’expression d’une merveilleuse entente sur tous les plans : âme corps esprit. Sur un plan spirituel ou artistique, c’est plus que prometteur, le sujet est reconnu pour ses qualités, ses mérites… Le Monde à la gauche du Jugement : le sujet va vivre un grand changement qui sera dû à une rencontre, une révélation qui l’amènera à revoir ses priorités et certaines de ses valeurs. D’un coup d’un seul, tout lui apparaît lumineux, évident. Le Monde à la droite du Jugement : la lucidité absolue, le sujet sait de façon intuitive, rien ne passe plus par le cogito. Il se sent relié. Ce peut être aussi la révélation d’une capacité, d’un don en sommeil.

 

LE MAT : lorsque Le Mat rencontre Le Jugement, le sujet doit suivre bon an mal an sa voix intérieure, être à l’écoute de ce qu’elle lui dicte. Il peut se sentir à un carrefour de son existence, ne sachant plus très bien vers qui ou vers où se diriger. Moment de flottement qui lui demande de prendre du recul, de ne surtout pas céder à l’empressement, à la facilité. Sur le plan sentimental, la relation peut connaître des remous, il y a nécessité de redéfinir les choses, le rôle de chacun, c’est l’heure du face à face où il faut jouer franc jeu, ne pas se dérober. Pour un(e) célibataire, il faut tirer un trait sur le passé, ne pas chercher à renouer, ce serait peine perdue. Il faut avancer, même seul(e). C’est à ce prix, que la libération interviendra et qu’un renouveau sentimental se produira. Plus prosaïque, ces deux arcanes peuvent parler d’un procès, de questions juridiques, administratives, etc. Le sujet doit impérativement les affronter, ne pas laisser le temps passer. Le Mat à la gauche du Jugement : attention, le sujet peut être dans le déni avec toutes les conséquences que cela sous-entend. Il lui faut changer son regard et accepter de reconnaître ses erreurs pour emprunter la bonne route. Dans le cas contraire, c’est l’égarement, la dérive. Le Mat à la droite du Jugement : le sujet affronte avec détermination. Il ne craint pas d’y laisser de plumes, il le sait et se sent prêt à devoir abandonner pour gagner par la suite. Excellent sur le plan spirituel : connexions, inspirations, messages médiumniques, etc.

Fabrice Pascaud

 

Mots clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *