Astro-Culture : Mathias Enard – Prix Goncourt 2015

Astro-Culture : Mathias Enard - Prix Goncourt 2015

Le prix Goncourt vient d’être remis à Mathias Enard (11 janvier 1972. 4 h 20 à Reims – Source : Didier Geslain) pour son roman Boussole (éditions Acte Sud). Je profite de cet événement pour rédiger cette brève astrologique à propos des transits planétaires.

Comme vous le savez probablement — j’ai déjà insisté sur ce point dans un précédent article en 2011, voir ici — j’accorde une très grande valeur à la technique des transits. Le transit planétaire actualise le thème natal en lui donnant une orientation liée à la fois à la symbolique de la planète en transit, celle de la planète transitée le cas échéant et de la maison dans laquelle le transit a lieu. C’est en quelque sorte l’actualisation du thème natal analysé dans sa dynamique évolutive.

Pour illustration, reportons-nous au thème natal de Mathias Enard et aux configurations de ce jour pour 12 h 45, heure à laquelle le prix Goncourt a été attribué. Je m’efforcerai d’être le plus « scolaire » possible afin de rendre la démonstration compréhensible. Que mes consœurs et confrères me pardonnent, mais cette brève ne leur est pas particulièrement destinée.

 Astro-culture : Mathias Enard - Prix Goncourt 2015

Thème Mathias Enard (cliquer pour agrandir)

 

Astro-Culture : Mathias Enard - Prix Goncourt 2015

Que constatons-nous ?

Le transit majeur significatif est celui de Jupiter dans la maison X du thème natal. La maison X, le zénith, marque la vie professionnelle, la carrière, le facteur réussite (et bien que ce terme soit à prendre avec une infinie réserve, car que met-on dans le terme : réussite ?).

Pour Mathias Enard, Jupiter en transit dans cette maison signifie que le secteur professionnel est mis en lumière, stimulé positivement grâce à la présence de Jupiter, astre de la renommée, de la réussite, s’il en est. De plus, nous voyons que Jupiter à 17° 07 en Vierge est angulaire (en conjonction) avec la cuspide du M. C. (Milieu du Ciel) à 12° 26. Cette angularité « jovienne » renforce la mise en valeur. À ceci s’ajoute le trigone de Jupiter en transit au Soleil natal du Capricorne sis en maison II, laquelle maison II est en Sagittaire, donc sous la maîtrise de Jupiter. Sans oublier le sextile à la Lune natale en Scorpion angulaire à l’ascendant. Un aspect harmonieux entre Jupiter et la Lune : popularité, reconnaissance publique, fertilité dans l’acception large du terme…

Jupiter toujours est dans le thème natal en Sagittaire donc dans son signe et conjoint à Mercure qui est le gouverneur de la maison X en Vierge. Mercure symbolise tout ce qui relève de la communication, du travail intellectuel, etc. Par conséquent, le gouverneur du M. C. conjoint à Jupiter en maison II, secteur relatif aux gains, entre autres, marque une reconnaissance (Jupiter) passant par les valeurs intellectuelles (Mercure) pouvant avoir des retombées sur le plan matériel (maison II).

À cette présence Jupitérienne s’ajoute aussi celle du transit du duo Vénus Mars à 24° en maison X. Mars, maître de la maison V en Bélier au natal (maison liée à la création, aux plaisirs, etc.) conjoint à Vénus lors de leur transit en maison X symbolise la portée artistique, créative de l’événement.

Autant dire que les facteurs « réussites » étaient dominants dans le ciel de Mathias Enard.

D’aucuns diront que c’est de l’analyse « après coup », l’événement ayant eu lieu, il est donc facile de faire coïncider l’événement avec la symbolique. Cette remarque pour aussi pertinente qu’elle est ne remet nullement en question la pertinence des transits. En d’autres termes, un astrologue sérieux aurait pu annoncer (et non prédire) à Mathias Enard, une satisfaction sur le plan professionnel, et ce peu importe la nature de l’activité exercée. En la circonstance pour le prix Goncourt, ses chances de l’obtenir étaient fortes par la présence Jupiter (les honneurs) et du duo Vénus Mars (dont la valeur symbolique a été succinctement exprimée ci-dessus) au zénith de son thème. Enfin, les nominés pour le Goncourt étaient au nombre de quatre et pour les départager sur le plan astrologique, il aurait fallu au préalable dresser les thèmes de chacun pour en analyser les configurations.

 Fabrice Pascaud

Mots clés :

Commentaires : 5 commentaires

  1. Bernard dit :

    Tout ce que j’aime. Carré, précis sans fioriture. De l’astrologie concrète, de terrain sans égarements soi-disant spirituel.
    Merci Fabrice !

  2. Catherine dit :

    Merci Fabrice pour cette piqure de rappel.
    Je me souviens de ma consultation avec vous, il y a maintenant 2 ans. Je vous avais confié pratiquer l’astrologie et vous m’aviez donné des conseils judicieux. Je garde un beau souvenir de cette rencontre.
    Bonne continuation.

    • Fabrice dit :

      Et où en êtes-vous à présent Catherine de votre aventure astrologique ? J’espère que vous y êtes encore ! Mais à vous lire, ça ne fait aucun doute. Merci pour votre message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *