La gauche a donc remporté les élections législatives, et avec 300 sièges à lui seul, le P.S. obtient la majorité absolue. Cette victoire s’inscrit bel et bien dans le changement qu’indique le carré Jupiter Neptune, configuration sous laquelle se sont déroulées ces élections. On aurait pu croire aussi que cette dissonance entre Jupiter et Neptune pouvait fragiliser la gauche non dans le sens de lui faire perdre lesdites élections (mon étude était suffisamment claire sur ce point), mais en l’empêchant d’obtenir la majorité absolue. Ce ne fut pas le cas.

Il va sans dire qu’il faudra suivre avec attention l’évolution de ce cycle au travers des différentes configurations par lesquelles il va passer. En effet, il reste que ce changement s’opère sous la dynamique d’un carré ce qui marque une instabilité, des heurts, voire des conflits… La gauche qui a désormais toutes les balles dans son camp devra veiller à bien mesurer ses actions et à ne pas trop en promettre (mais n’est-ce pas déjà fait ?) car n’oublions pas que Jupiter et Neptune, maîtres du signe des Poissons peuvent entraîner des désillusions avec des répercussions sur le plan collectif.

Pour ceux qui douteraient encore de la pertinence des cycles et en particulier de celui de Jupiter Neptune. Par curiosité, j’ai dressé la carte du ciel du congrès d’Epinay qui s’était tenu entre le 11 et le 13 juin 1971. Ce congrès avait donné un renouveau du Parti Socialiste par l’unification des différents courants socialistes. Mitterrand s’y était imposé comme son fondateur, plantant ainsi les racines de ce qui allait devenir plus tard le « mitterrandisme ».

Cliquer pour agrandir

Que voyons-nous dans ce thème ? À nouveau, la conjonction Jupiter Neptune (cycle de la Ve Rép.) toute fin Scorpion. Sans oublier le cycle Uranus Pluton dans sa phase séparative. Il est quand même frappant de constater que le PS remporte les législatives 2012 avec la majorité absolue alors que le cycle Jupiter Neptune en carré céleste se met en aspect avec la conjonction au radical du même cycle du thème du Congrès d’Epinay (Jupiter Gémeaux à l’opposition et Neptune Poissons au carré) !

Est-il besoin de rappeler que François Mitterrand présentait un carré Jupiter Neptune dans son thème natal, tout comme notre actuel président de la République François Hollande ? Sans oublier Nicolas Sarkozy, né aussi sous ce même aspect et Jacques Chirac né sous la conjonction. Enfin, le Général de Gaulle, fondateur de la Ve République, né sous le trigone Jupiter Neptune.

Je pense que cette démonstration se passe de plus amples commentaires, mais les vôtres seront les bienvenus.

Fabrice

La carte du ciel qui illustre cet article a été réalisée à l’aide du logiciel de Daniel Vega AstroQuick 7