Transit de Saturne sur le Soleil

 

J’ai reçu, il y a quelques jours, le message d’une personne s’interrogeant sur le futur transit de Saturne sur son Soleil natal. Comme je ne fais pas de consultations par mail, cette demande m’a donc incité à rédiger une note générale relative à ce transit.

 

Symbolique

Soleil : élément : feu (composante chaude). Symbolise l’extraversion, le rayonnement, la volonté, la pulsion de vie, c’est l’astre (plus précisément, une étoile) de l’été, son signe est le Lion et son exaltation en Bélier (démarrage du printemps).

Saturne : élément terre (composante froide). Symbolise l’introversion, la concentration, la grisaille, le silence, la pondération, c’est l’astre de l’hiver, son signe le Capricorne (démarrage de l’hiver) et son exaltation en Balance (démarrage de l’automne).

 

Tonalité du transit

Tout transit sur le Soleil natal doit être considéré comme une configuration majeure. On parle du système solaire, ce qui veut dire qu’il occupe le centre, que tout s’organise autour de lui, il a donc une valeur de centralisation. Par conséquent, toutes les configurations qui touchent le Soleil natal sont à étudier attentivement. Ne jamais oublier de faire intervenir la maîtrise. Le passage (conjonction) de Saturne sur le Soleil natal marque une prise de recul, ce que j’appelle « un retour à soi ». C’est souvent le moment où l’on fait le point. L’éclat solaire est durant ce passage recouvert d’un voile de brume, une sorte d’état crépusculaire s’installe. Tel un passage nuageux devant le soleil.

Un poids, un malaise indéfinissable se font sentir, cet étrange sentiment que le temps passe, que l’on doit selon l’itinéraire qui nous est propre se délester. Un plus de discernement est demandé afin de procéder à une sélection entre ce qui nous est essentiel et ce que l’on peut « mettre de côté » à défaut de s’en débarrasser définitivement.

 

Le temps, l’effort

Ne jamais oublier que Saturne est le dieu du temps et qu’il pose de fait la question de la durée et du sens à donner à celle-ci. Pour un transit sur le Soleil, il interroge sur le temps dont nous disposons encore et de ce que l’on veut en faire. Pour paraphraser Krishnamurti, c’est davantage du temps psychologique (Soleil = ego) dont il est question et, ensuite, de ses implications sur le temps chronologique.

Par conséquent, durant ce transit l’énergie tend à davantage s’intérioriser, d’où, fréquemment, le sentiment que tout est plus difficile à faire, à supporter, l’impression de porter le monde sur ses épaules, d’être plombé, etc. À ceci peut s’ajouter aussi le fait de se sentir incompris, mal perçu, peu entendu, ce que l’on appelle familièrement « le langage de sourds ». En effet, le message est : « Oriente tes efforts, ta volonté en toi et pour toi, n’attends pas que l’extérieur vienne à toi, te sollicite… »

 

Le passé, l’histoire

Saturne tend à mettre à distance, installe une barrière, lance une vague de froid qui ne favorise pas l’échange, la communication. De là, ce sentiment de solitude qui enserre ou que l’on s’impose. La mémoire se déroule, le passé resurgit bon an mal an, mais il refait surface. Ceci afin d’opérer une forme de dépouillement ; pour avancer, il faut aussi se libérer mentalement, faire sauter des barrières de manière à aborder le nouveau cycle de 29,5 ans avec moins de charges, de lourdeur.

 

L’Hermite

Dans le tarot de Marseille, Saturne est associé à L’arcane VIIII – L’Hermite. Un homme âgé avec une lanterne à hauteur des yeux et vêtu d’une cape bleu-marine avance d’un pas lent et sûr à la fois. Il est fixé sur son objectif. Nous voyons là la puissance de concentration de Saturne, sa fixité, sa capacité à s’astreindre à une tâche et la mener à son terme.

 

La santé

Lors de ce transit, la santé demande à être prise en considération car le Soleil symbolise la vitalité. Peut-être le moment de modifier son hygiène de vie, d’aller vers une vie plus calme, moins sujette au stress. Privilégier la qualité à la quantité. La période aussi pour adopter une alimentation plus rigoureuse et plus saine. Parfois, sous ce transit, une perte de poids peut en découler (notamment sur l’asc.). Nous avons là la sécheresse de Saturne mais aussi la force et l’auto discipline qu’il procure pour aller jusqu’au bout d’un processus.

 

Les maisons transitées

Bien entendu, il faut tenir compte de la maison où se produit ce transit Saturne Soleil. À titre d’exemple :

 

  • À l’Ascendant : cela marque l’être dans sa profondeur, son intégrité, ses propres valeurs, son état de santé physique et morale, son identité, où il en est et ce qu’il envisage pour lui. Le retour à soi en sa totalité.

 

  • En IV : les questions de fondements, la solidité de ses acquis, du patrimoine qu’il s’est constitué, son lieu de vie, est-il bon d’y rester ou pas ? La famille peut être aussi la préoccupation majeure.

 

  • En VII : changement dans l’entourage, esprit sélectif sur les associés, les partenaires… Besoin de mettre des distances avec certaines personnes ou ce sont elles qui s’éloignent, selon. Solidité dans les accords, car c’est la rigueur, l’efficacité et non les sentiments qui priment. Passage aussi où l’on peut se sentir seul au sein de son couple. Dans le cas où l’on est seul, soit on se fait une raison de son célibat soit on décide d’y tirer un trait.

 

  • En X : l’orientation professionnelle ou le sens nouveau que l’on veut donner à sa vie. Moment où l’on peut ressentir un ennui, un ralentissement, le sentiment que l’on a fait le tour des choses, de son secteur d’activité, « on plafonne » et l’on sent intimement que ça ne pourra pas continuer ainsi ad vitam aeternam. C’est un tour de clé de voûte… qu’il convient d’aborder avec prudence et recul. Au mieux, on peut s’installer dans ses fonctions et atteindre enfin l’objectif fixé tant attendu, mais ça ne se fait pas dans le confort. Au moins bon, c’est la mise au placard, on passe à l’ombre… voire la chute.

 

Les valeurs spirituelles

Toutes les activités qui font appel à la pensée, la profondeur, la concentration voire la solitude du laboratoire sont favorisées sous ce transit. Forte est la capacité de s’abstraire pour se focaliser sur un travail laborieux nécessitant une grande concentration et constance.

Les valeurs spirituelles sont également à l’honneur et ô combien ! S’adonner à la méditation ou à tout autre pratique favorisant l’introspection sous ce transit est en parfaite adéquation avec sa symbolique intrinsèque, par exemple. Tout ce qui se rattache à la vie dite « intérieure » est porté, soutenu, on se sent apte à vivre la part de solitude et d’auto discipline que cela sous-tend. Nous touchons là ce que j’ai nommé au tout début de cet article « Le retour à soi ».

 

Thème astrologique de Rimbaud dressé par André Breton

Le temple intérieur

Ce transit aide à édifier notre temple intérieur. Avec Saturne, vite et bien, ça ne cadre pas. C’est de la pierre de taille… qui résiste ensuite à toutes les intempéries et constitue le refuge, le lieu de retraite en soi. D’où la notion de force intérieure sous ce transit. Parvenir à trouver le point de rencontre entre ce qui semble de prime abord inconciliable, à savoir le chaud [Soleil] et le froid [Saturne], l’or [Soleil] le plomb [Saturne]. Soleil et Saturne ont ceci en commun : Soleil puissance de centralisation et Saturne puissance de concentration, ce qui confère une force de caractère, la raison domine, la lucidité est claire, tout ce que l’on décide sous un tel transit est fait en pleine conscience, on affronte sa propre réalité, on y apporte un éclairage nouveau qui nécessite d’en passer par une phase de solitude bien souvent. D’où le fait que c’est une excellente configuration pour débuter une analyse ou s’engager dans une voie spirituelle.

Parvenir à cette résolution dialectique sur un plan horizontal et alchimique sur le plan vertical. Cette résolution des antinomies selon la célèbre formule d’André Breton : « Je cherche l’or du temps ». Cette quête de l’or [Soleil] du temps [Saturne] pour tendre vers l’Éternité et pouvoir se dire comme Rimbaud : « Elle est retrouvée/ Quoi ? — L’Éternité/ C’est la mer allée/ Avec le soleil. »

Fabrice Pascaud

Par |2018-06-07T10:05:18+00:006 juin 2018|Astrologie|3 Commentaires

À propos de l'auteur :

Astrologue et tarologue. 40 ans d’expérience. A été membre du comité de lecture de la revue « L’astrologue » fondée en 1968 par André Barbault. A exercé conjointement à son activé d’astrologue et de tarologue, le métier de journaliste durant 23 ans. Ses compétences ont été saluées par 4 étoiles dans le Guide de la voyance d’Anne Placier.

3 Comments

  1. Patricia Raphaël 6 juin 2018 à 17 h 23 min - Répondre

    Super intéressant, merci Fabrice….

  2. Mélanippe 6 juin 2018 à 13 h 30 min - Répondre

    Lapsus: son Saturne sur mon soleil. C’est grave….

  3. Mélanippe 6 juin 2018 à 13 h 28 min - Répondre

    Bonjour Fabrice, j’ai fait la connaissance d’une personne qui a son soleil sur ma lune. Très troublant. Mais il s’est efface sur un site pour me donner la parole. Par contre un astrologue que vous devez connaître (il ne se dévoile qu’à moitie, a avoué sur le même site avoir un Saturne dominat (moi lune-saturne dominant). et ne cesse de tenter de m’empêcher de m’exprimer. EN me coupant systématiquement. C’est bien cela. Sauf que l’autre me lais m’exprimer. 18ème degré sagittaire. http://mamevoy.pagesperso-orange.fr/astrologie/18SAGI.HTM. Je me suis un peu investie dans le journalisme pataphysicien…

Laisser un commentaire