Support divinatoire pour certains, miroir psychologique pour d’autres, le Tarot s’adresse avant tout à notre monde intérieur, à cette partie secrète qui attend qu’on lève son voile pour nous donner à voir et à comprendre notre présence au monde. Vingt-deux arcanes majeurs qu’il faut considérer comme un livre initiatique auquel il manque la reliure.

Cette reliure c’est à chacun de nous de la créer en fonction de notre parcours individuel et spirituel, car le tarot est avant tout un chemin initiatique qui s’ouvre par l’arcane I Le Bateleur jusqu’au Mat (l’arcane sans nombre). Et il ne saurait y avoir de chemin initiatique sans amour qu’il soit à la fois charnel et spirituel. Sur le plan de l’incarnation terrestre, l’amour a besoin de s’incarner dans une âme, un esprit et un corps. C’est pourquoi « Le tarot de l’art d’aimer » abordera essentiellement chaque lame sous cet éclairage, celui des sentiments et de l’amour. Nous découvrirons ainsi du premier au dernier arcane comment celui-ci vit sa passion amoureuse.

 

21 - le_monde

 

SA FAÇON D’AIMER

La vie amoureuse et affective est heureuse. Si le sujet sort d’une épreuve, il va enfin vivre un amour à la hauteur de ses espérances. Il arrive parfois que la rencontre se fasse ailleurs que dans le lieu où il réside. Ce peut être aussi durant un déplacement professionnel de plus ou moins longue distance. Quoi qu’il en soit, Le Monde n’est pas l’annonce de la solitude car l’aspect social, sensible fait partie de ses attributs. L’union sera solide et d’une extrême intelligence mêlant le cœur et la raison avec une grande finesse. Les amitiés sont également fortes et durables, elles peuvent même jouer un rôle important dans l’évolution sociale. Très respectueux des traditions, cet arcane marque davantage le mariage que l’union libre.

 

ET SI LORS D’UN TIRAGE, LE MONDE RENCONTRE :

 Pour en savoir davantage, lire « Le Tarot de l’art d’aimer » publié aux éditons Bussière

 

 

 

 

Fabrice Pascaud