Support divinatoire pour certains, miroir psychologique pour d’autres, le Tarot s’adresse avant tout à notre monde intérieur, à cette partie secrète qui attend qu’on lève son voile pour nous donner à voir et à comprendre notre présence au monde. Vingt-deux arcanes majeurs qu’il faut considérer comme un livre initiatique auquel il manque la reliure.

Cette reliure c’est à chacun de nous de la créer en fonction de notre parcours individuel et spirituel, car le tarot est avant tout un chemin initiatique qui s’ouvre par l’arcane I Le Bateleur jusqu’au Mat (l’arcane sans nombre). Et il ne saurait y avoir de chemin initiatique sans amour qu’il soit à la fois charnel et spirituel. Sur le plan de l’incarnation terrestre, l’amour a besoin de s’incarner dans une âme, un esprit et un corps. C’est pourquoi « Le tarot de l’art d’aimer » abordera essentiellement chaque lame sous cet éclairage, celui des sentiments et de l’amour. Nous découvrirons ainsi du premier au dernier arcane comment celui-ci vit sa passion amoureuse.

 

 

l_etoile

 

 

SA FAÇON D’AIMER

L’Étoile est la promesse d’une union que le temps ne saurait altérer. La loi des affinités électives a présidé à la rencontre, la relation sera riche en échange et en découvertes. L’expression de l’amour est douce, simple et la confiance l’un dans l’autre est inaltérable. Une jeunesse d’esprit voire une légère insouciance aidera à chasser les problèmes. Aucune note de gravité ne viendra assombrir la douce mélodie des sentiments et de l’amour. Pour un sujet célibataire, cet arcane annonce une rencontre décisive et bouleversante. Il doit se préparer à partager son existence future avec, qui sait, l’être de ses rêves. L’Étoile est la lame de l’espoir entendu, donc tout est possible y compris l’impossible.

 

 

ET SI LORS D’UN TIRAGE, L’ÉTOILE RENCONTRE :

 

PRÉCISION

Nous sommes arrivés à la moitié du chemin depuis L’arcane X – La roue de fortune qui symbolise la fin d’un cycle et l’amorce d’un nouveau. Donc, pour la relation entre L’Étoile et Le Bateleur jusqu’à La Maison Dieu lire les études précédentes.

Indication : lorsque j’indique à la droite ou la gauche de tel ou tel arcane, la lecture se fait à partir de l’arcane et non à partir du lecteur. Exemple : à la droite de L’Hermite c’est l’arcane vers lequel se dirigent le regard et la lanterne de L’Hermite. À sa gauche, il lui tourne le dos.

Toujours se mettre à la place des arcanes afin de bien épouser leur cheminement.

 

LA LUNE : le langage des sentiments, la recherche de la pureté animent ces arcanes lorsqu’ils se rencontrent. Les forces spirituelles et celles de l’esprit guident la personne et l’amènent à devoir sans cesse s’alléger, se libérer de tout ce qui alourdit son évolution. L’amour est vécu sur un plan supérieur, loin de la passion dévorante. La personne cherche l’âme sœur et est prête à tous les sacrifices pour cela. Une forme d’abnégation, de dévouement caractérise cette personne. (…)

 

LE SOLEIL : après La Lune, astre de la nuit, voici Le Soleil, astre du jour. La rencontre de L’Étoile et du Soleil parle de puissance solaire et divine. La lucidité est puissante et très bien orientée. Il y a de la grandeur, de la noblesse chez cette personne. Attention toutefois à ne pas verser dans une forme d’autosuffisance, c’est un peu le piège. On est sûr de soi, de son ascendance sur les autres, etc. Sur le plan sentimental, si la personne est seule, c’est l’annonce de la rencontre de sa vie, voire du coup de foudre. (…)

Pour en savoir davantage, lire « Le tarot de l’art d’aimer » publié aux éditions Bussière

 Fabrice Pascaud