Vénus fera sa boucle de rétrogradation dans le signe du Capricorne du 19/12/2021 au 29/01/2022.

Cet astre a maîtrise sur les signes du Taureau (terre — fixe) de la Balance (air – cardinal) et se trouve en exaltation en Poissons (eau — mutable).

Symboliquement, Vénus régit la beauté, l’esthétisme, la séduction, la vie sociale, l’amour, l’amitié, le lien, etc.

Verbes : aimer — admirer.

Élément : air.

La douceur symbolique intrinsèque de Vénus fait que l’on a tendance à l’oublier, à ne pas s’attarder sur ses phases de rétrogradation. Comme si tout allait de soi, Vénus chargée de ses bons auspices poursuit sa route sans embûche aucune. Pourtant, lorsque la belle semble rebrousser chemin, tout comme Mercure, c’est qu’il y a quelque chose à revoir, à reconsidérer.

En cette fin d’année, la rétrogradation aura lieu en Capricorne. Par conséquent, Vénus sera sous la gouverne du froid et sec Saturne. Elle va grelotter la douce Aphrodite sur les terres du Capricorne. Et comme elle va s’y attarder, elle aura besoin de chaleur, de douceur, de beauté car il y aura un manque, une absence sur ces points pour ne pas dire de la frustration.

En revanche, les sentiments gagnent en profondeur bien qu’ils ne s’expriment pas spontanément, ouvertement, tout se joue dans l’intériorité. La pudeur étend son règne, on aime en silence, secrètement…

Souhaitons que cette phase de rétrogradation ne coïncide pas avec une distanciation des liens étant donné la situation sanitaire que nous traversons sur le plan collectif. Gardons présent à l’esprit que le dernier carré Saturne Uranus se forme de nouveau le 24/12/2021 !

Sur le plan personnel

En fonction du thème natal de chacun, tout dépend de la maison et des aspects que ladite rétrogradation fait. Quoi qu’il en soit, ce transit touche la vie sociale, affective, amicale, amoureuse.

Si, par exemple, la boucle de rétrogradation se fait :

en X : pas le moment de mêler les sentiments et le travail car risque de mésentente, de malentendu qui, s’ils ne se manifestent pas lors de la rétrogradation, pourraient avoir des conséquences par la suite.

En IV : rapport avec la famille, les biens immobiliers aussi.

En VII : gare aux associations sous le sceau de l’amitié, de l’amour.

En I : sentiment de solitude, mélancolie, des souvenirs remontent à la conscience.

Chez certains ça pourrait se traduire par un frein, les battements de cœur ralentissement, soudainement la raison prend le dessus, on s’aperçoit que l’on a fait fausse route, que la force des sentiments n’est plus ce qu’elle était, etc. Conseil : ne prendre aucune décision durant la phase de rétrogradation. Laissez le temps agir, prendre du recul, choisir le silence à la parole malheureuse.

Pour ceux qui sont seuls, durant cette phase, il se peut qu’ils ressentent de façon plus aiguë la solitude, l’absence d’un être aimé à leur côté. Pour au mieux vivre ce passage, il faut rompre l’isolement car c’est la tendance dans laquelle l’on peut verser. Se consacrer à une passion, faire l’effort d’aller vers les autres. Certes, ce n’est pas évident car la note saturnienne de cette rétrogradation tend à accentuer la solitude, la tristesse, la mélancolie. Mais rien ne nous oblige à “obéir” à la symbolique. La connaître nous permet de mieux la comprendre et donc la “contourner”.

Beau transit pour amorcer l’écriture d’un journal ou d’un roman d’amour, on puise en soi, on va chercher au plus profond la note sensible de l’amour. Vénus est conjointe à Pluton lors de cette phase ce qui intensifie les forces de l’inconscient. Nous retrouvons dans cette configuration la combinaison Éros et Thanatos.

En définitive, se mettre en harmonie pondérée avec Saturne.

Fabrice Pascaud